Aménager, Rénover,  Cuisine,  Projet

Conception d’une cuisine aménagée : Qu’est que le triangle d’activité ?

La conception d’une cuisine aménagée doit obéir à plusieurs critères pour permettre à cet espace de remplir ses fonctions essentielles. Le bon emplacement des meubles joue un grand rôle à ce titre. L’une des principales exigences dans la conception d’une telle cuisine est la bonne disposition du triangle d’activité. Il rend la cuisine fonctionnelle et plus commode. Pour un endroit où l’on passe en moyenne plus d’une heure par jour, il est donc important de suivre certains conseils avisés.

Que faut-il comprendre par le triangle d’activité ?

Le triangle d’activité est un concept imagé pour distinguer les principales zones occupées dans la cuisine. Ces zones sont répertoriées en trois grandes catégories. Il s’agit précisément de la zone classée chaude, de celle appelée froide et de la partie d’installation de l’eau. Les activités les plus courantes de la cuisine sont en effet partagées entre le four, le réfrigérateur et l’évier. La disposition de ces trois éléments dans la cuisine forme ce que les cuisinistes désignent par le triangle d’activité.

Pourquoi accorder une importance au triangle d’activité ?

Une meilleure disposition du triangle d’activité dans votre cuisine présente bien des avantages dans l’utilisation de cette pièce. D’abord, une bonne configuration favorise une circulation dégagée dans la cuisine. Les mouvements aisés entre l’aire de cuisson, l’aire de rangement et la zone de lavage rendent la cuisine fonctionnelle. Pour ce faire, il est conseillé de respecter autant que possible une égalité de distance entre ces trois zones.

Ensuite, un bon positionnement du triangle d’activité permet d’optimiser les déplacements dans la cuisine. Pour cela, le mieux est de rapprocher ces trois points les uns des autres pour limiter ainsi les mouvements. Enfin, vous gagnerez énormément du temps à bien disposer le triangle d’activité. Un triangle optimisé permet de réaliser rapidement les tâches de cuisine comme la préparation ou le rangement. Cela permet de réduire le temps perdu dans les allées et venues et d’en gagner en cumulant plusieurs actions.

Le triangle d’activité selon la forme de votre cuisine

Pour bien concevoir votre cuisine aménagée, voici quelques conseils en fonction de la forme de votre espace.

Cuisine en L

La cuisine en L n’est pas la meilleure disposition qui offre plus de facilité à un triangle d’activité optimisé. Ce type de configuration occasionne plus de déplacements entre les trois points. Les allers et retours sont plus nombreux entre les trois zones isolées par cette forme. Toutefois, il est conseillé de garder la zone de préparation et celle de conservation des aliments proches l’une de l’autre.

Par ailleurs, une cuisine aménagée en L avec un îlot central permet de réduire les distances. Dans ce cas, il est toujours préférable d’installer la zone de cuisson ou la zone de lavage sur l’îlot. Si c’est le cas, pensez qu’il est possible d’installer des hottes encastrables dans le plan de travail afin de gagnez de la place et pensez à jeter un oeil sur toutes les formes et de matières disponibles pour un évier sur un site spécialisé comme CuisinEkip.fr. Cela permet d’isoler la zone de froid pour les tâches de rangement.

Cuisine en parallèle

Une cuisine aménagée en parallèle offre une disposition partagée des zones d’activités l’une en face de l’autre. Ainsi, pour optimiser le triangle d’activité, il vaut mieux disposer la zone de lavage en face du point de cuisson. La partie froide pouvant servir pour le rangement des denrées est placée à côté d’autres placards.

Cuisine en U

Cette forme d’aménagement de la cuisine présente des facilités en matière de disposition. Elle admet facilement une disposition équidistante des éléments du triangle d’activité. De ce fait, en fonction de votre confort et de votre imagination, vous saurez rapidement trouver la combinaison parfaite. Néanmoins, il est préférable de disposer la zone de préparation et la zone de rangement l’une à côté de l’autre. Cet agencement réduit au maximum les déplacements dans la cuisine.

Cuisine en I

Même si le triangle d’activité n’est pas assez visible, il est bien présent dans la cuisine en I. C’est en effet une organisation linéaire de tous les éléments qui forment un triangle plat. Malgré cela, les trois zones sont bien présentes. Pour l’optimiser, la meilleure disposition voudrait que la zone de cuisson soit positionnée au milieu des deux autres. Il est évident qu’avec ce type de disposition, les déplacements sont quasi inexistants, car les zones sont assez proches.

Le triangle d’activité est un élément essentiel dans la conception de sa cuisine aménagée. Pour rendre cet espace fonctionnel, un bon positionnement des électroménagers est donc indispensable. L’objectif est de réduire au maximum les mouvements nécessaires aux différentes activités pratiquées dans cet espace. L’organisation tient ainsi compte de la forme de votre cuisine.